Les ONG en mal de juristes

Catastrophes naturelles, crises humanitaires, les organisations non gouvernementales sont sur tous les fronts. Et les professionnels du droit sont essentiels pour mener à bien leurs missions. Portrait du juriste idéal.

Face à la multiplication des crises mondiales, des catastrophes naturelles comme celles provoquées par l’ouragan Irma, les ONG recrutent de plus en plus de juristes. Il est vrai que ces dernières, en plus de leur rôle premier de secours et de soutien aux populations, dénoncent les manquements des Etats, et font aussi avancer le droit. Polyvalent, le candidat doit être issu d’une formation généraliste lui permettant de traiter à la fois des questions de droit du travail, de droit fiscal, et des contrats. «